Par Olivier Bernager. Dans un monde dominé par la technologie et le mélange des genres, Laurent Lefrançois a l’audace d’affirmer paisiblement son univers musical : rythme, lyrisme et hédonisme sonore. Il est de ceux pour qui l’artisanat n’est pas furieux, mais respectueux des matériaux et soucieux de transmettre des gestes éprouvés. 

 

“Embarquement immédiat pour une musique sincère, intense, délicate”. Le Midi Libre

Comme d’autres compositeurs avant lui, Dutilleux, Barraud, Hersant, Laurent Lefrançois travaille à Radio France (France Musique) en tant que chargé de réalisation : sa culture musicale se nourrit donc des émissions auxquelles il participe et des concerts radiodiffusés dont il fait a réalisation pour l’antenne. Un métier en or car il a la possibilité d’entrer dans les détails les plus fins  de l’interprétation et de découvrir par les vertus pédagogiques de l’inlassable répétition du montage-son les secrets de fabrication du grand répertoire.

Mais sa formation, il ne la pas acquise que sur le tas, au gré des travaux alimentaires : il a suivi l’enseignement de Michel Merlet à l’École Normale de Musique en orchestration et en composition, a étudié l’harmonie et le contrepoint avec Stéphane Delplace, la composition avec Guillaume Connesson. « On peut retrouver dans ma musique les traces de ceux que j’aime : Stravinsky, Jolivet, Varèse… mais je ne le fais pas exprès, je ne fais pas des « à la manière de ». Il se dit libre d’aller chercher où il veut les sources de son inspiration et rappelle volontiers qu’il n’est pas le premier !

Ecouter PADOUK FANTASTICUS,  pour clarinette et marimba (cliquer)