Par Olivier Bernager. L’idée est simple : montrer que la musique est bien réelle derrière (ou devant) les images du célèbre dessin animé de Walt Disney Fantasia. Ainsi, les enfants pourront rire des bêtises de L’Apprenti Sorcier de Dukas, ou chevaucher le beau poney bleu de la Pastorale de Beethoven en ayant la preuve sur scène que la musique y est pour quelque chose. Voir l’orchestre lors d’un ciné-concert, c’est le mettre en scène et ainsi donner à la musique le sens de son existence. Car enfin, c’est tout de même elle qui a suscité les images géniales de Disney, ce que les enfant – et bien sûr, leur parents – ont tendance à oublier. Après ce ciné-concert, on fredonnera enfin L’apprenti sorcier en disant: la musique de Dukas plutôt que la chanson du petit Mickey qui fait des conneries. On se prend à rêver ! Bravo à l’Orchestre National de Lyon pour cette initiative : un orchestre et un ciné à la fois. Rien de mieux pour transmettre intelligemment la musique. 

Au programme : Beethoven, Symphonies 5 et 6 (extraits) – Tchaïkovski, Casse-Noisette – Paul Dukas, L’Apprenti sorcier – Ottorino Respighi, Les pins de Rome et autres tubes.

Orchestre National de Lyon
Frank Strobel, direction
Louis Schwizgebel, piano
Samedi 1er Mars à 14h et à 18h
Dimanche 2 Mars à 11 h
 
Réservations : 01 42 56 13 13  ou site Salle Pleyel (cliquer)
Tarifs : entre 10 et 35 euros
Salle Pleyel : 252 rue du Faubourg Saint-Honoré 75008 Paris