Par Olivier Bernager. Le Concours de jeunes chefs d’orchestre de Besançon compte parmi ses lauréats des grands aînés comme Seiji Ozawa (lauréat en 1959) et Michel Plasson (1962), et des espoirs comme Lionel Bringuier (2005) et Yuki Kakiuchi (2011). Le Grand Prix ouvre la porte de nombreux orchestres comme le Philharmonique de Londres, le Japan Philharmonic Orchestra, la Philharmonie de Dresde, l’Orchestre Bordeaux-Aquitaine, le Sinfonieorchester Münster, Hong-Kong Sinfonietta, Israël Sinfonietta Beer-Sheva, la Philharmonie de Saint-Petesbourg et de nombreux autres.

le jeune japonais Yuki Kakiuchi, lauréat du Concours international de jeunes chefs d'orchestre 2011

Le concours prend place depuis 1951 dans le Festival International de musique de Besançon qui accueille les lauréats pour des concerts. Il est ouvert à tous les artistes qui souhaitent devenir chef d’orchestre professionnel. Quelque soit leur parcours, leur formation ou leur expérience, aucun diplôme préalable n’est exigé. Après les présélections, 20 candidats sont admis aux épreuves avec orchestre qui sont parmi les temps forts du Festival. Un seul remportera le Grand Prix ! Les temps sont durs. 

Cette année, 296 candidats de 46 nationalités (46 femmes et 250 hommes, de 15 à 35 ans) se sont inscrits pour participer aux éliminatoires. Jamais depuis sa création le concours n’avait enregistré un tel nombre de candidats, venant des cinq continents. Les présélections ont eu lieu entre avril et juin dans quatre villes : Berlin, Besançon, Pékin et Montréal. Elles ont eu lieu devant deux membres du jury : Misato Mochizuki, compositeur en résidence au Festival et Jean-François Verdier, directeur musical de l’Orchestre Victor Hugo Franche-Comté.

Les  268 candidats qui se sont présentés devant le jury des éliminatoires ont dirigé le début de Petrouchka de Stravinsky et le 2e mouvement de la 4e Symphonie de Beethoven dans des versions à quatre mains jouées par les pianistes David Berdery et Christophe Manien. A l’issue des délibérations, les sélectionneurs ont choisi 20 jeunes chefs de 14 nationalités. La France n’est pas représentée cette année.

Lauréat à l'unanimité du Concours de Besançon à l'âge de 19 ans, Lionel Bringuier est actuellement directeur musical du Tonhalle Orchestra de Zurich

Mme Yuanyuan CUI (23 ans), Chine
Mme Kai-Hsi FAN (30 ans), Chine
M. Michael FLASCHBERGER (29 ans), Autriche
M. Nicolò Umberto FORON (15 ans), Allemagne
M. Huba HOLLOKOI (32 ans), Hongrie
M. Konstantin ILIEVSKY (34 ans), Bulgarie
Mme Mayana ISHIZAKI (27 ans), Japon
Mme Yujue JI (24 ans), Chine
M. Sohrab KASHEF (31 ans), Iran
M. Antonio LAJARA ANGEL (31 ans), Espagne

M. Min Hyung LEE (26 ans), Corée
M. Mikhail LEONTYEV (31 ans), Russie
M. Szymon MAKOWSKI (26 ans), Pologne
M. Alberto MANIACI (26 ans), Italie
M. Keun OH (34 ans), Corée
M. KiriL STANKOW (31 ans), Allemagne
Mme Hsien-Wen TSENG (32 ans), Taïwan
M. Scott VOYLES (33 ans), États-Unis
M. Yao-Yu WU (24 ans), Taïwan
M. Hyun-Jin YUN (31 ans), Corée

Les épreuves publiques auront lieu pendant le Festival entre le 16 et le 21 septembre devant un jury présidé par Gerd Albrecht (chef d’orchestre, allemand) avec les personnalités suivantes : Jacques Mercier (directeur musical et chef permanent de l’Orchestre National de Lorraine, français), Christian Merlin (critique musical et musicologue, français), Misato Mochizuki (compositrice, japonaise), Jorma Panula (chef d’orchestre et professeur, finlandais), Jean-François Verdier (directeur musical de l’Orchestre Victor Hugo Franche-Comté et soliste de l’Orchestre de l’Opéra National de Paris, français), Louwrens Langevoort (directeur de la Philharmonie de Cologne, néerlandais).

Les épreuves avec orchestre permettront d’entendre les candidats dans le répertoire symphonique (Beethoven, Mendelssohn), d’opéra (Tchaïkovsky) et oratorio (Mendelssohn). La Finale se jouera sur le Concerto pour violon de Brahms, l’Oiseau de feu de Stravinsky et une création mondiale de Misato Mochizuki (commande du festival), avec Nemanja Radulovic (violon) et l’Orchestre National de Lorraine dirigé par Jacques Mercier.

Les résultats seront connus le 21 septembre, à l’issue de l’épreuve finale et le lauréat recevra un chèque de 12 000 euros en plus de dizaines d’invitations pour jouer un peu partout.

Tous les concours s’enorgueillissent d’avoir eu la « main heureuse ». Voici, pour en juger, la liste des lauréats du Concours de Besançon. A vous de voir !

1951 : Peters Reinhard (Allemagne)

1952 : Jean Périsson (France)

1953 : Peter Traunfellner (Autriche)

1954 : Pierre Chaillé (France)

1955 : Jerzy Katlewicz (Pologne)

1956 : Zdenek Kosler (Tchécoslovaquie)

1957 : Jean Lapierre (France)

1958 : Martin Turnovsky (Tchécoslovaquie)

1959 : Seiji Ozawa (Japon)

1960 : Poul Jorgensen (Danemark)

1961 : Pierre Hetu (Canada)

1962 : Vladimir Kojoucharov (Bulgarie)

1963 : Aloïs Springer (Allemagne)

1964 : Emil Simon (Roumanie)

1965 : Zdenek Macal (Tchécoslovaquie)

1966 : Non attribué

1967 : Yuval Zaliouk (Israël)

1968 : Jesús López Cobos (Espagne) et Philippe Bender (France)

1969 : Non attribué

1970 : Stéphane Cardon (France)

1971 : Non attribué

1972 : Jacques Mercier (France)

1973 : Non attribué

1974 : Alex Veelo (Pays-Bas)

1975 : Marc Soustrot (France)

1976 : Patrick Juzeau (France)

1977 : Tomas Koutnik (Tchécoslovaquie) et Ali Rahbari(Iran)

1978 : Yoel Levi (Israël)

1979 : Doron Salomon (Israël)

1980 : Jonathan Seers (Angleterre)

1981 : Philippe Cambreling (France)

1982 : Yôko Matsuo (Japon) et Osmo Vänskä(Finlande)

1983 : Michael Zilm (Allemagne)

1984 : Wolfgang Doerner (Autriche)

1985 : Wing-Sie Yip (Chine)

1986 : Gilles Auger (Canada)

1987 : Nicolás Pasquet (Uruguay)

1988 : Shao-chia Lü (Taïwan)

1989 : Christopher Gayford (Angleterre) et Yutaka Sado(Japon)

1990 : Ryusuke Numajiri (Japon)

1991 : George Pehlivanian (USA)

1992 : Tommaso Placidi (Italie)

1993 : Silvia Massarelli (Italie) et Daisuke Soga (Japon)

1995 : Tetsuro Ban (Japon)

1997 : Marco Parisotto (Canada)

1999 : Alvaro Albiach-Fernandez (Espagne)

2001 : Tatsuya Shimono (Japon)

2003 : Non attribué

2005 : Lionel Bringuier (France)

2007 : Darrell Ang (Singapour)

2009 : Kazuki Yamada (Japon)

2011 : Yuki Kakiuchi (Japon)