Depuis 1967, l’Académie Ravel de Saint Jean-de-Luz accueille des jeunes gens de toutes nationalités pour travailler le répertoire de la musique du 20ème siècle avec des maîtres réputé qui ont en commun, semble-t-il, de défendre le style français. Autour de son directeur, le pianiste Jean-François Heisser, qui naturellement enseigne à l’Académie et participe aux concerts : Régis Pasquier (violon), Miguel da Silva (alto), Henri Demarquette (violoncelle), Peter Cropper (musique de chambre), et compositeur invité,le charismatique Philippe Hersant.

Tous les cours sont publics, ils ont lieu à l’Auditorium Ravel de Saint-Jean-de-Luz, le matin et l’après-midi jusqu’au 14 septembre. Leur détail est consultable sur le site de l’Académie Ravel (cliquer).

Concert des professeurs, le 9 septembre à l’Église de Saint Jean-de-Luz. Les concerts « Jeunes talents », à 18h00, qui rassemblent parfois d’anciens stagiaires, sont décentralisés : après un coup d’envoi le 10 septembre à l’Auditorium Maurice Ravel, ils ont lieu à l’Église de Ciboure le 11, à l’Église de Guéthary le 12, à l’Église d’Urrugne le 13. Ils se terminent le 14 septembre par une journée « Dans les pas de Ravel ».

Le programme est consultable sur le site (cliquer)

Une des grandes figures ayant enseigné à l’Académie est l’élève de Ravel, Vlado Perlemuter.

« Vlado Perlemuter, portrait d’un pianiste… » un documentaire de Michel Dieuzaide filmé à l’Académie Maurice Ravel en 1989 et chez le compositeur à son domicile parisien (Production Ludwigvan/Medici)

« Il faut jouer les bras en spaghettis et les doigts en fer et surtout pas l’inverse » Vlado Perlemuter

« Perlemuter m’a enseigné la souplesse, le contrôle du bras, la tenue de la main sur le clavier et tout ce qu’on admire chez Haskil ou Lipatti. Sa méthode ? Souplesse du bras, souplesse du poignet, des gestes plutôt horizontaux que verticaux. Perlemuter était un maître très exigeant mais très proche de ses élèves.» Danielle Laval

« Quand je joue mes bras sont totalement décontractés. Essayez donc de me faire quitter les mains du clavier, vous n’y parviendrez pas. » Vlado Perlemuter

Extrait d’un entretien Danielle Laval / Frédéric Gaussin sur www.jejouedupiano.com/